Aujourd’hui, il est impossible pour un casino (qu’il soit en ligne ou implanté dans une ville) de faire l’impasse sur la roulette, les tournois de poker et aussi sur les machines à sous. Nous nous proposons de revenir sur l’histoire de cet appareil, notamment pour savoir pourquoi certains l’appellent encore aujourd’hui le bandit manchot.

La naissance du bandit manchot en Amérique 

La première machine à sous est née à la fin du 19ᵉ siècle sur la côte ouest des États-Unis. Elle fut présentée au public et à la presse, en 1895, dans la ville de San Francisco par son créateur Charles August Fey. À l’époque, la machine était relativement simple. Elle était uniquement composée de 3 rouleaux sur lesquels on pouvait trouver 5 symboles différents, à savoir :

  • Un fer à cheval
  • Un as de pique
  • Un as de cœur
  • Un as de carreau
  • Une cloche 

Néanmoins, cela permettait d’avoir pas moins de 1000 combinaisons différentes et autant de chances de perdre sa mise et d’enrichir son propriétaire. Pour jouer, il suffisait d’introduire la somme et de tirer sur un manche placé sur le côté de la machine à sous. 

EaglesEarnings

Charles August Fey a baptisé sa machine la Liberty Bell, car une cloche se mettait à sonner lorsque quelqu’un remportait un jackpot.

Alors pourquoi la machine a sous s’appelle le bandit manchot? Très rapidement, les gens lui donnèrent le surnom de bandit manchot, car elle n’avait qu’un seul bras et son taux de redistribution était relativement faible

Du bandit manchot à la machine à sous en ligne

Malheureusement pour notre inventeur, la prohibition stoppe net le développement de la machine, puisque les jeux d’argent sont purement interdits. Quelques-unes d’entre elles sont alors transformées en machine à bonbon, sans grand succès, il faut le dire. 

Il faudra attendre le début des années 60 pour que la machine de Charles August Fey connaisse réellement des changements. La machine va alors proposer plus de sons et sera également illuminée de mille feux, lorsque le joueur a la chance d’empocher le gros lot et c’est la que les modes de jeu se sont développé avec le début des machines à sous progressives qui ont fait les succès des casino.

Mais ce n’est pas la seule évolution. C’est également l’apparition des jeux bonus qui sont encore très appréciés aujourd’hui. Les machines à sous ont alors continué à proposer toujours plus d’options, comme la possibilité de miser sur plusieurs lignes en même temps et ainsi de maximiser ses chances de gagner. 

Les constructeurs célèbres de bandits manchots

On attribue la première machine à sous à Charles August Fey. Il faut savoir que peu de temps après, Gustav Schulze a, lui aussi, lancé sa propre machine à sous. Il développe ainsi la célèbre machine 4-11-44, qui contrairement à la première machine à sous, avait 3 roulettes de forme concentrique. 

Aujourd’hui, toutes ces sociétés ont totalement disparu. L’un des leaders de la machine a sous est aujourd’hui Bally Technologie, dont la société a son siège social dans l’État de Californie, non loin de San Francisco.

Pour conclure, sachez qu’encore aujourd’hui, les machines à sous représentent pas moins de 80 % des revenus des casinos, qu’ils soient des établissements réels ou virtuels. Attention, selon Serge chevalier, les machines à sous représentent aussi le plus gros risque d’addiction et de pathologies associées.  

Romain
Suivez moi