Il faut savoir que 80% des gains d’un casino sont obtenus grâce aux machines à sous. Il faut bien l’avouer, les machines actuelles n’ont absolument plus rien à voir avec la première machine à sous, créée par Charles August Fey et elles offrents des fonctionnalités qui ont changé la manière de jouer.

Pourtant, peu de gens savent exactement comment fonctionne une machine à sous. Nous nous proposons donc de rentrer un peu dans les secrets des machines à sous. Il faut savoir qu’il y a plusieurs facteurs qui vont permettre de mieux comprendre le monde du casino et celui des fameuses machines à sous.

Les secrets de fonctionnement d’une machine à sous

Dans un premier temps, nous allons évoquer le Return to Player (rtp), également appelé taux de redistribution. Un casino digne de ce nom se doit de communiquer, et d’être aux alentours des 95%. 

EaglesEarnings

Attention, cela ne signifie pas que vous aurez 95 % de chance de gagner au casino ou à la machine à sous. Cela veut simplement dire que sur 100 euros introduits dans la machine, 95 euros vont être redistribués à un ou plusieurs joueurs. Ce chiffre est en général indiqué dans une rubrique, appelée termes et conditions ou conditions générales d’utilisation. Nous avons crée un guide des 10 Machines a sous avec le plus gros RTP

Un chiffre un peu moins connu est la volatilité d’une machine. Certains fabricants parlent de Hit Frequency. Il s’agit de la fréquence où la machine va afficher une combinaison gagnante. Ce pourcentage varie entre 3 et 10 %. Plus la machine possède une volatilité basse, plus le jackpot sera important. 

Ce chiffre ne dépend pas du type de casino ou vous jouez et un casino a dépot minimum au Canada doit avoir le meme taux qu’un casino normal, et ceci est controlé par la loi.

L’algorithme des machines à sous

Il faut savoir qu’il reste un dernier point essentiel à voir, pour vous permettre de comprendre comment marche l’algorithme des machines à sous. 

Comment fonctionne l’algorithme des machines a sous? La machine à sous moderne utilise un algorithme connu sous le nom de générateur de nombres aléatoires, GNA, qui n’utilise aucune forme de mémoire pour déterminer quand un nombre doit être généré.

Sachez que chaque fabricant utilise un algorithme qui va déterminer le choix et la position de chaque symbole. Ce chiffre varie entre 0 et 4 millions et est totalement aléatoire. Ainsi, et contrairement à la croyance populaire, il n’existe pas de machines « chaudes », car la machine ne prend absolument pas en compte le fait qu’elle ait déjà fait gagner un jackpot au tour juste avant, puisque chaque tour est et reste aléatoire. 

Bien entendu, la volatilité de la machine entre en ligne de compte. Il y a donc peu de chance que vous gagniez le jackpot sur une machine gratuite progressive deux fois de suite sur une même machine, même si mathématiquement cela reste possible. 

Peut-on hacker une machine à sous ?

Le monde du casino est empli de mythes et de légendes notamment sur le fait de brouiller les machines a sous.

En tant que joueur, vous pouvez légitimement vous demander s’il est possible de pirater une machine à sous. Même si rien n’est impossible, il est extrêmement compliqué de le faire, voire impossible, tant les variables sont grandes. De plus, les casinos virtuels et réels sont très régulièrement contrôlés par des organismes de l’État. Vous pouvez donc jouer aux machines à sous en toute confiance. 

Romain
Suivez moi