C’est une statistique étrange qui ressort de l’étude d’une des plus grandes plateformes de jeu en ligne, Play USA.

Durant l’exercice du pouvoir de ces dernières années, l’industrie du casino aurait financé 6 fois plus de candidats républicains que de candidats démocrates.

Le casino se lance dans la politique ? Les experts Datslots vont tenter d’y voir plus clair…

EaglesEarnings

Des chiffres trop significatifs pour être ignorés

Si la nouvelle a de quoi surprendre, c’est que les datas recueillies sont très parlantes. En un seul cycle électoral, c’est 15.5 millions de dollars qui auraient financé les prétendants au congrès républicains. 

Pour les démocrates, ce chiffre tombe à un misérable (tout est relatif) 2.6 millions de dollars.

Ces données de Play USA auraient été recueillies au cours de l’analyse de 100 000 rapports de la dernière campagne fédérale. 

Cette analyse concerne des employés du secteur du casino tous postes confondus, quels que soient leurs revenus ou leur position dans l’industrie du jeu.

Détail des chiffres : 

Ces quelques chiffres donnent une meilleure idée de la répartition des dons : 

Myriam Anderson Actionnaire majoritaire de Las Vegas Sands : 

10 millions de dollars pour le CLF Congressional Leadership Fund (pour les candidats républicains à la Chambre des représentants).

Franck et Lorenzo Fertitta PDG et actionnaires de Station Casinos : 

2.45 millions de dollars pour des candidats et œuvres des fondations GOP (Grand Old Party).

Phil Ruffin Propriétaire de Casino Treasure Island et Circus Circus : 

500 000 dollars à la “Make America Great Again Action Inc”, le comité d’action politique principale de l’ancien président Donald Trump.

Joel R. Carter Propriétaire du Island View Casino et président de Gulfside Casino Partnership : 

315 000 $, dont 120 000 $ au Trump-Graham Majority Fund, un autre comité d’action politique majeur de Donald Trump.

Pour équilibrer cette balance, on retrouve le nom de l’ancien PDG de MGM Resorts, Jim Murren, qui aurait fait un don de 87 000 $ aux œuvres des candidats démocrates au congrès.

Certains contributeurs savent miser aussi sur l’âne et l’éléphant ! 

C’est notamment le cas de l’avocat général de la grande société de paris sportifs Draftkings, Stanton Dodge, qui a fait des dons de 71 000 $ aux candidats républicains, et de 67 000 $ aux démocrates.

Probablement le genre de joueurs qui aiment les paris équilibrés !

Il ressort donc de ce rapport que c’est le GOP qui aurait les meilleures faveurs parmi les hauts revenus et les comités de direction. 

Bien que moins impressionnant en termes de chiffres, les dons des employés de casino suivraient le même mouvement pro éléphant : sur une moyenne de 15 $ de dons, le parti républicain aurait reçu 1.5 $ pour chaque dollar donné aux démocrates.

À quoi est dû ce déséquilibre ?

Bien entendu, les experts politiques, mais aussi le petit monde du Gaming, ont essayé de trouver des réponses à cette tendance. 

Certains experts ont avancé plusieurs explications. 

Ils ont par exemple suggéré qu’après la pandémie de Covid 19 qui a durement impacté le marché du casino aux USA, les employés auraient reproché aux démocrates leurs décisions de confinement. 

L’hypothèse est intéressante mais Datslots n’oublie pas que le confinement est probablement à l’origine de l’explosion du phénomène du Casino en ligne

Phénomène qui encore aujourd’hui voit naître de nouvelles plateformes en ligne tous les mois ! 

Certains journalistes politiques avancent aussi que les dons pour les comités d’action politique ont tendance à favoriser les titulaires de la chambre du congrès.

Et ces deux chambres sont sous contrôle Démocrate depuis 2021.

Ils font surtout ressortir un détail qui a de l’importance : la plupart des travailleurs américains qui soutiennent le parti Démocrate le font par l’intermédiaire des syndicats : les chiffres de Play USA pourraient donc être très différents avec une grille de lecture élargie.

Conclusion, le monde du casino est-il républicain ? 

Si on se fie aux chiffres de ce rapport, on pourrait être tentés de croire que le milieu Gaming est largement tourné vers l’aile droite de l’Amérique. 

Play USA a cependant la franchise de faire remarquer que la grande majorité des votants américains ne font jamais de dons.

Il devient alors difficile de juger de ces résultats en extrapolant uniquement sur l’importance des dons envoyés à un mouvement politique.

De plus, il est parfois utile à une entreprise de faire valoir des dons, même si les idées de son dirigeant diffèrent radicalement.

En politique comme pour les jeux de casino, la Poker Face est souvent de mise…

Romain
Suivez moi